expérience décrite dans le chapitre 5 :de “Les inventeurs de maladies”
8 personnes normales se sont fait hospitaliser plusieurs fois en HP et ont ete declarees schizophrene. Puis 196 véritablement malades ont ete hospistalisées en HP pour l’enquête et seul 10% ont ete diagnostiqué schizophrène.
.
“L’espérance de vie aux Etats-Unis, le pays qui consomme le plus de médicaments vitaux est en baisse rapide par rapport au reste du monde. Pour les maladies comme la schizophrénie, nous faisons maintenant 10 fois pire en termes d’espérance de vie que nous l’étions il ya 100 ans.”
.
Depuis lors, l’espérance de vie des personnes traitées dans la communauté des centres de santé mentale a plongé à un effroyable 25 ans inférieure à la moyenne. L’espérance de vie a chuté de pas moins de 15 ans depuis 1986. Les indications sont que le taux de mortalité continue de s’accélérer dans ce qui doit être classé comme l’un des pires désastres sanitaires dans l’histoire américaine.
La toxicité des médicaments antipsychotiques, également connu sous le nom de neuroleptiques, est bien documentée.Les antipsychotiques atypiques ont semblés moins dangereux parce qu’ils produisent moins de dyskinésies. Nous savons maintenant que les nouveaux médicaments entraînent plus de maladies cardiovasculaires, qui est de loin la première cause de mortalité des personnes dans le système public de santé mentale.
Les techniques d’imagerie montrent que les médicaments antipsychotiques provoquent des lésions cérébrales. Les études animales et humaines ont relier la drogue au rétrécissement du cortex cérébral qui abrite les fonctions supérieures. Une étude sur les singes a qui l’ont a donné soit les plus anciens ou les plus récents médicaments neuroleptiques en doses équivalentes à celles des hêtres humains ont montré un rétrécissement de 11 à 15 pour cent du lobe pariétal gauche. Les médicaments qui causent des dommages au cerveau, presque invariablement, réduisent, l’espérance de vie.
.
Les médicaments doivent être utilisés aussi peu que possible, par opposition à la pratique actuelle.
…Il est vrai que l’on peut atteindre un certain degré de calme dans la phase aiguë de la psychose et freiner le patient avec un antipsychotique. Mais les études randomisées ont montré qu’on peut avoir le même effet avec les benzodiazépines (médicaments anxiolytiques comme le Valium et Stesolid), qui contraste avec les antipsychotiques car ils ne tuent pas les patients.
…C’est le médicament qui rend dangereux, c’est quelque chose qui est très bien documenté. Les antipsychotiques peuvent provoquer une terrible agitation et agitation intérieure, appelée akatisie, qui a provoqué tant de meurtre et de suicide.
Parce que vous courez le risque de mourir d’un traitement obligatoire, tous les médicaments obsessionnel-compulsif doivent être interdits.
.
Ils causent des dommages au cerveau irréversibles avec une seule dose La mode connexe et diminue de façon spectaculaire les perspectives des gens de revenir à une normale la vie; Ils créent des symptômes de dépendance, d’abstinence si les gens essaient de s’arrêter et Psychose de supersensibilité
Les neuroléptiques ont tué des centaines de milliers de personnes et en ont paralysé des dizaines de millions

Source: Externe